Annuaire Actu
- 573 visonnages -

Norisko vous informe sur les formalités du contrôle technique

Le contrôle techniqueest une norme juridique. Tous les conducteurs ou propriétaires des véhicules doivent en observer sous peine de sanctions. Celles-ci (les sanctions) peuvent aller du paiement d'une amende dont le montant est fixé par loi à l'immobilisation du véhicule, c'est-à-dire son interdiction de circuler sur la voie publique, car le contrôle technique, faut-il le rappeler, a pour but de veiller à la sécurisation des vies humaines. Cependant, de la même manière que la non observation d'un contrôle technique expose le propriétaire ou le conducteur du véhicule à des sanctions, c'est de cette même manière que la loi a mis en place les formalités relatives à cette opération, formalités portant sur les centres ayant cette compétence ainsi que sur les techniciens qui doivent réaliser l'examen du véhicule. A cet effet, il vous renseigne sur toutes ces formalités. Il est à noter que relativement au centre, il doit être agréé par le prefet du département auquel il est situé, afin de mener son activité en toute légalité. Il devra en outre avoir un certain espace aux dimensions considérables pour qu'il soit en mesure d'exercer en toute aisance un contrôle technique. Aussi, il en est de même pour le technicien en charge de cette opération, qui doit lui aussi être pourvu d'un agrément préfectoral pour exercer un contrôle technique.

Déroulement du contrôle technique

Lorsque le conducteur ou le chauffeur d'un véhicule, ou encore son propriétaire se rend dans un centre de contrôle technique, il commence par remettre au technicien habilité, le document de la voiture. Ce dernier en prend connaissance. Il s'agit pour lui d'être renseigné par le biais de la carte grise, de la date de tenue de cette opération, mais également de savoir combien de temps aurait fait ledit véhicule en circulation sans qu'il ne soit éventuellement soumis à un contrôle technique chez Norisko. C'est ainsi qu'il va débuter son travail en analysant tous les points techniques, et le boucler par l'établissement d'un procès verbal dûment signé par lui.